La phrase "easy peasy" calligraphiée en vert foncé, bordé de blanc, sur fond bleu clair

Prétendre qu’une tâche est facile ne la rend pas facile.

Un grand merci à Adèl’e pour cette traduction d’un article de Real Social Skills publié en 2018 ! Si vous préfèrez lire directement l’article dans sa version originale en anglais, c’est par ici. J’avais déjà mentionné Real Social Skills, site écrit par une personne autiste, dans un article l’an dernier au sujet des habiletés sociales.


Je vois de nombreuses personnes (en particulier parmi les personnes handicapées) qui se détestent car certaines tâches qu’elles pensent être faciles les mettent en difficulté. Elles suivent souvent le schéma de pensée suivant :

  • Quelqu’un : Je dois faire ceci.
  • Quelqu’un : Ce n’est pas compliqué. C’est tellement facile. Pourquoi est-ce que je ne le fais tout simplement pas ?
  • Quelqu’un : Je sais que je dois le faire. Ça fait des semaines. Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? Ce n’est pas difficile. Je dois juste le faire.

Si vous avez des difficultés à faire quelque chose, c’est que cette chose n’est pas simple. Il n’y a pas d’échelle objective de la difficulté. Les tâches ne sont pas faciles ou difficiles par essence – cela dépend de la personne et de la situation. Des personnes différentes trouvent différentes choses simples et difficiles. Parfois, vous allez avoir des difficultés avec des choses que d’autres personnes trouvent faciles. Cela ne veut pas dire que vous échouez à faire quelque chose de facile. Cela veut dire que pour vous, cette tâche est difficile.

Parfois des choses qui sont difficiles au premier abord deviennent plus faciles avec de l’entraînement, ou deviennent plus faciles quand vous développez de nouvelles compétences. Parfois, elles ne deviendront jamais plus simples. Parfois, des solutions qui fonctionnent pour les personnes qui peuvent le faire sans trop de difficulté vont fonctionner pour vous aussi ; parfois, vous pourriez avoir besoin d’une aide qui n’est pas nécessaire pour les autres.

Parfois, vous pourriez avoir besoin de trouver une alternative. Parfois, la seule solution est d’avoir quelqu’un qui vous aide à faire la tâche ou la fasse à votre place. Que vous pensiez que « ça devrait » être compliqué ou simple n’a pas d’importance. Si vous avez du mal à faire quelque chose, c’est que cette chose est dure à faire. (Et parfois, elle peut même être impossible.)

Dire d’une chose qu’elle est facile ne la rend pas facile, et vous ne pouvez pas transformer une tâche difficile en une facile en vous détestant. Les difficultés s’atténuent quand vous acceptez qu’elles sont difficiles, arrêtez d’essayer de surmonter la difficulté par la force de la volonté, et cherchez des solutions qui fonctionneront pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.