Recommandations de lecture : C-PTSD

Malheureusement, je n’ai pas de références francophones à proposer pour le moment, mais j’espère que ça changera bientôt ! En attendant, voici quelques lectures que je recommande pour les personnes concernées par le C-PTSD ou que le sujet intéresse.

Complex PTSD : From Surviving To Thriving, Pete Walker : Indispensable ! Pete Walker est thérapeute et lui-même survivant de C-PTSD. Son écriture est d’autant plus pertinente. C’est un ouvrage très complet, qui propose beaucoup de ressources très aidantes, notamment pour gérer les flashbacks émotionnels. Certains conseils s’adressent aux thérapeutes, mais ce n’est pas le cas de la majorité du livre, ce qui m’a particulièrement plu ; la plupart des livres spécialisés que j’ai lus étaient écrits pour des soignants et c’était donc un peu plus délicat d’y trouver mon compte. Ce livre est un outil particulièrement rassurant lorsqu’on est très vulnérable et qu’on se sent perdu avec les différents symptômes du C-PTSD, ça aide à trouver du sens et des repères. Il y a quelques mois, je l’emmenais partout avec moi. De nombreuses ressources sont disponibles gratuitement sur le site de Pete Walker, ici : http://pete-walker.com/

The Body Keeps The Score, Besser Van Der Kolk MD : Ce que l’on sait des effets du trauma sur la santé et les traitements qui ont été développés, y compris les plus innovants. Neurofeedback, EMDR, méditation, sport, yoga… L’auteur y explique la neuroplasticité de manière pointue mais pas hermétique. Cette lecture m’a vraiment donné de l’espoir quand je souffrais de l’isolation et du manque d’information par rapport à ce qui m’arrivait. Une référence sur le trauma et ses effets.

The Narcissistic Family, Stephanie Donaldson-Pressman & Robert M. Pressman : Ce livre ne traite pas directement du C-PTSD, mais du fonctionnement d’un système familial narcissique et de ses conséquences. Par « système familial narcissique », on entend une famille au sein de laquelle les besoins des enfants ne sont pas (ou pas suffisamment) pris en compte, et où l’enfant doit se concentrer sur les besoins et envies des parents (ce qu’on appelle dans certains cas la parentification). Les mécanismes dysfonctionnels de ce type de familles sont remarquablement bien expliqués, illustrés par de nombreuses anecdotes. La distinction « covertly narcissistic » / « overtly narcissistic » est particulièrement intéressante : les enfants de familles de type « covert » présentent les mêmes symptômes que ceux de type « overt », mais la dysfonction de leur famille n’est souvent pas apparente au premier abord.

Why Does He Do That?, Lundy Bancroft : Un livre destiné aux survivant-e-s de violence conjugale. L’auteur a travaillé avec énormément d’hommes violents et repéré des schémas, des façons de fonctionner et de réfléchir… Cela dit, ça tombe pas non plus dans l’écueil « je fais une liste réductrice de comportements problématiques sur la base de mon expérience personnelle avec un contexte insuffisant ». C’est vraiment une lecture édifiante, pas très facile parce que la charge émotionnelle est considérable. En fait, quand j’ai commencé à le lire j’étais surtout triste de pas l’avoir lu avant. Et je ne comprends pas qu’il ne soit pas déjà traduit en français… ! Ce n’est pas une lecture qui concerne directement le C-PTSD, mais il me semble qu’il est probablement courant de développer un C-PTSD à la suite d’une relation abusive au long terme, et les personnes ayant un C-PTSD y étant particulièrement vulnérables, je l’ai inclus dans cette liste.

It’s Not You, It’s What Happened To You, Christine Courtois : Un livre très court qui développe bien les différents types de traumatismes et leurs manifestations — encore quelque chose que j’aimerais voir traduit.

Si vous avez des recommandations de lectures sur le sujet, n’hésitez pas à les laisser en commentaire ou à m’écrire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *