C-PTSD : traitement

Ce qui suit est une traduction, mais impossible de retrouver la version originale en ligne, je crois que le site a été remanié. Il me semble que ça provenait de http://www.outofthestorm.website, et ça m’a personnellement beaucoup aidé. Je l’avais traduit pour mes soignant·e·s.

Continuer la lecture de C-PTSD : traitement

Recommandations de lecture : C-PTSD

Malheureusement, je n’ai pas de références francophones à proposer pour le moment, mais j’espère que ça changera bientôt ! En attendant, voici quelques lectures que je recommande pour les personnes concernées par le C-PTSD ou que le sujet intéresse.

Continuer la lecture de Recommandations de lecture : C-PTSD

Human Bill of Rights en VF

Pete Walker a écrit une « déclaration des droits humains », que j’ai trouvée très utile et que j’ai donc traduite. La version originale est consultable en ligne sur son site, ici.

Vous pouvez télécharger la version PDF de cette traduction ici.

Recommandations pour équité et intimité

« Human Bill of Rights » de Pete Walker

  1. J’ai le droit d’être traité·e avec respect.

  2. J’ai le droit de dire non.

  3. J’ai le droit de faire des erreurs.

  4. J’ai le droit de rejeter des conseils ou des retours que je n’ai pas demandés.

  5. J’ai le droit de négocier des changements.

  6. J’ai le droit de changer d’avis ou de changer mes plans.

  7. J’ai le droit de changer mes circonstances ou ma façon d’agir.

  8. J’ai le droit d’avoir mes propres ressentis, croyances, opinions, préférences, etc.

  9. J’ai le droit de me protéger du sarcasme, de la critique destructrice, ou d’un traitement injuste.

  10. J’ai le droit de ressentir de la colère et de l’exprimer de façon non-abusive.

  11. J’ai le droit de refuser de prendre à ma charge les problèmes de quelqu’un d’autre.

  12. J’ai le droit de refuser de porter la responsabilité du mauvais comportement de quelqu’un d’autre.

  13. J’ai le droit d’avoir des ressentis ambivalents et d’être occasionnellement incohérent·e.

  14. J’ai le droit de jouer, de perdre du temps et de ne pas être constamment au top de la productivité.

  15. J’ai le droit d’être occasionnellement enfantin·e et immature.

  16. J’ai le droit de me plaindre des injustices et iniquités de la vie.

  17. J’ai le droit d’être occasionnellement irrationnel·le de manière non-dangereuse.

  18. J’ai le droit de rechercher des relations saines où il y a un soutien réciproque.

  19. J’ai le droit de demander de mes ami·e·s un minimum d’aide et de soutien émotionnel.

  20. J’ai le droit de me plaindre et de ventiler verbalement avec modération.

  21. J’ai le droit de croître, d’évoluer et de prospérer.

PTSD et C-PTSD

Qu’est-ce qui distingue le stress post-traumatique (PTSD) du stress post-traumatique complexe (C-PTSD) ?

On peut expérimenter des états de stress post-traumatique à la suite d’un évènement traumatique isolé, tandis que le stress post-traumatique complexe résulte le plus souvent de multiples traumatismes expérimentés de façon chronique et/ou au long terme. Le traitement du C-PTSD est souvent plus délicat à mettre en œuvre du fait de la multiplicité des traumas et de ses conséquences.

Le tableau ci-dessous est un bon point de départ pour appréhender les différences observées. Cependant, ce n’est pas une liste exhaustive !

PTSD

C-PTSD

un ou plusieurs traumas

traumas chroniques inévitables

flashbacks

flashbacks

réflexe de sursaut exacerbé

pas de filtre, facilement submergé•e

évitement de ce qui pourrait évoquer, suggérer un souvenir du trauma

isolation sociale,

évitement des relations

cauchemars à propos du trauma

terreurs nocturnes, insomnies chroniques

dissociation, peut inclure un trouble dissociatif de l’identité

inclut un ressenti fracturé du soi et un trouble dissociatif de l’identité

hypervigilance

hypervigilance, des idées de références/modèles, se fait du souci au sujet de l’abuseur•e

anxiété et dépression

altération sévère de la régulation des affects